déceptions

Joyland- Stephen King

joyland-431683-264-432.jpg

 

Titre : Joyland

Auteur : Stephen King

Editions : Albin Michel

Prix : 21.90€

324 Pages

Note : 11/20

 

Résumé :

Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ?

L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?

Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage.

Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ? Parviendra-t-il à l’éviter ? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais.

Stephen King nous plonge avec une douce nostalgie, dans l’atmosphère d’une Amérique rétro.

Avis :

Ce livre fut mon tout premier roman du grand ( comme on m’en parle) Stephen King. Mais, il faut dire que pour moi ce livre ainsi que cet auteur ne m’a pas rendu folle de joie. En effet, pour moi ce roman est une grosse déception comme j’en ai rarement lu. On me l’a survendu et je pense qu’a cause de cela j’ai du placer la barre un peu trop haute .

Au niveau de l’histoire, je trouve qu’elle est super originale. J’ai rarement eu l’occasion de lire des histoires se passant dans un parc d’attraction. Le fond de l’histoire est vraiment pas mal aussi: le meurtre dans la maison hanté c’est une super idée. Sauf, l’histoire est super longue a démarrer genre 250 pages ce qui est vraiment gênant dans la lecture. De plus, l’enquête sur ce meurtre commence véritablement dans les 100 dernières pages …

Dans les personnages, j’ai vraiment eu du mal avec les forains qui travaillaient avec Devin, ils ont un langage assez lourd et sont vraiment des imbéciles et même pour certains des pervers/pédophiles x)

Puis , j’ai eu du mal avec Tom, le collègue et ami de Devin qui pour moi est un gros c** , ingrat et qui n’a pas de vrai caractère, il est plutôt du genre à faire le grand bonhomme mais au final c’est une fragile qui a peur pour rien x)

Sinon, j’ai eu un coup de cœur pour Erin Cook , l’amie de Devin, elle est super intéressante, j’aurais aimé l’avoir plus souvent dans le roman. Elle est sympathique, facile à vivre et agréable, elle est généreuse et ferait tout pour ses amis.

Et enfin , Devin, je suis assez mitigé: je l’aime bien car il est fragile mais plus au niveau de la sensibilité, il est courageux et généreux mais il m’a beaucoup énervé avec sa Wendy,  il ne fait que ressasser et penser aux moments passés avec elle et c’était vraiment gênant à lire !

Aussi , j’ai trouvé l’intervention d’Annie et de Mike assez lourde et inutile dans l’histoire. Mike est intéressant seulement à la fin ce qui est vraiment dommage. je pense que KING aurait pu développer ces deux personnages dès le début et creuser leur caractère pour que cela soit plus prenant et intéressant.

Egalement, le suspens est vraiment peu présent dans l’histoire a part dans les 50-100 dernières pages. C’est dommage :/ L’histoire est longue à démarrer, il faut être à plus de 200 pages pour avoir un peu de piment dans l’histoire. Le meurtre est peu développer. Voila ce qu’on en sait: un homme plus vieux à égorger une jeune femme dans la maison hantée et la femme est soit disant rester dans le bâtiment pour le hanter… en fait, l’intrigue du meurtre c’est cela sauf que c’est un tout petit peu plus détaillé (surtout au niveau de la tenue de la femme) .

Ainsi que, la petite romance est inutile dans ce roman et pour moi elle est gênante et vraiment cucul la praline :3

Le point positif du roman, c’est que même si il y a des longueurs, on veut savoir tout de même qui est le meurtrier de cette jeune fille . D’ailleurs, je suis un peu tomber des nues pour cette personne, je ne m’attendais pas a cela x)

Je pense, que le roman est basé énormément sur l’évolution de Devin face à un nouvel environnement et de nouveaux événements tels que sa rupture et le meurtre. Pour moi, c’est un peu lourd.

En conclusion, une grosse déception surtout après les bons avis que j’avais eu, une histoire très longue avec peu de suspens, des personnages assez chiants sauf Erin *-* Cependant, une intrigue de fin pas mal mais qui casse pas des briques, je pense qu’il faudrait plus exploiter cela.

 

 

 

Publicités

12 réflexions au sujet de “Joyland- Stephen King”

  1. Je n’ai lu qu’un seul livre de lui, c’était Dôme Tome 1, et j’ai plutôt apprécié, mais sans plus. C’était pas trop mal mais mon impression était un peu bizarre, j’avais un peu l’impression… De lire une série, enfin c’est pas vraiment français et je sais pas si tu vois ce que je veux dire mais en fait je sais pas trop comment expliquer x)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s