bonne lecture

Moi, Simon 16ans Homo Sapiens – Becky Albertalli

moi,-simon-16-ans-homo-sapiens-594746-264-432.jpg

 

Titre : Moi Simon 16ans Homo Sapiens

Auteur: Becky Albertalli

Editions : Hachette

Pages : 315

Note : 15/20

 

Résumé :

« Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 1/ Ils fréquentent le même lycée. 2/ Blue est irrésistible. 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…  »

Avis :

Alors je remercie encore une fois ma petite poule de me l’avoir prêté , car il me tentait énormément. Hélas, je m’attendais à un truc du tonnerre et je n’ai eu que la pluie^^  C’était une bonne lecture mais pas exceptionnelle à mon avis.

Le thème que traite ce roman: L’homosexualité, est profond et touchant et j’aime beaucoup lire des livres qui traite de ce sujet.

L’histoire en elle-même aurait pu être un peu plus approfondi à mon avis, car je trouve que cela restait dans le cliché du genre un gars est homo et quelqu’un l’apprend et lui fait du chantageµ. Pour moi, c’est du vu et revu, mais le fait qu’on est des échanges entre Simon et Blue, un gars dont on ne connait pas l’identité rend le livre un peu plus agréable, car on imagine pleins de scénarios, de personnes potentielles qui pourraient être Blue.

Les personnages, pour moi sont sympathiques, mais certains sont trop banales. Certains servent de décors ou de plantes vertes.                                                                                                 En effet , Nick est censé être le meilleur ami de Simon mais il ne parle presque pas, et est totalement vide de sens.                                                                                                                       Martin pour moi est super, c’est lui qui faisant du chantage à Simon, je pensais avoir en face de moi un gros dur mais au final ce n’est qu’un intello/geek et c’est assez étonnant comme vision.                                                                                                                                             Blue, lui oh la la que je l’aime ! On ne connait son identité que dans les dernières pages mais on l’aime tout de même rien qu’en lisant ses mails.                                                               Et Simon , bah je ne sais pas trop quoi penser ,parfois il est super cool et des fois très lourds, il est souvent indécis et ne sait pas prendre de décision.

En conclusion, un roman sympathique pour passer un beau moment, mais hélas pas un coup de coeur pour moi.

Publicités

2 réflexions au sujet de “Moi, Simon 16ans Homo Sapiens – Becky Albertalli”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s